Mekench Mouchkel


Messagers d'Avalon et suffrage des sylphes
II fait marche un orage aux pieds de Babylone
La saxifrage et l'or noircis comme le suif
Il fait marche un orage aux pieds de Babylone
Portes ouvertes, la cage, ton âme saoulée de kif
Lève l'arche, le sage, dans chacun de tes 'rones .

Nous, ça chante jusqu'à l'os sous l'écorce céltique
Sept fois hermanitos d'une forêt magique
Par le sort jetés de la lointaine Afrique
Filés mauvais coton pour la folle Amérique
Fils d'un déluge ancien et d'une île atlantique
Où est donc le vin des souvenirs atroces ?

Celui qui se brûle, celle couleur azul
Aux lèvres des pendules se tarissent les foules
Celui qui trouve, celle aux cauris d'ivoire
Llama a la duende para te aliviar ...

Mekench Mouchkil, il n'y a pas de problème
Les temps sont difficiles depuis Mathusalem
Mekench Mouchkil, il n'y a pas de problème
Des jeux de ruse habiles habillent Jérusalem

Salam Haleikoum, allume avant qu'ça fasse boum
Salam Haleikoum, or they will get you pretty soon
Salam Haleikoum, l'essence du sens de cette toune
Salam Haleikoum, Salam Haleikoum

Ça l'âme a le courage de tourner la page
Salamalècs et coups bas ne sont que de passage
Ça l'âme a le courage de passer outre la rage
Salamalècs et coups bas ne font que des carnages ...

Nous, les épices maures, au levain du désert
Graver un nevermore sur les jours de colère
Fumer le narguilé avec les assassins
Sur l'arbre sycomore fin de la poudrière

Nous, tous les noms de neige; nous tous les noms du vent
Une source oubliée par quelque sortilège
Sous le figuier de lait, la siddhi nous attend
Nous, tous les noms de neige; nous tous les noms du vent

"L'homme descend du songe", la douleur qui le ronge
C'est de ne pas savoir, comment l'bonheur se prolonge (x2)

Nous, tambours battants et chevaux écumants
La soif de l'argile, la douleur de l'exil
Somos el fuego gitan, sous la Lune sans bride
La musique qui tend une main vers l'abîme

Nous, la plaine immense sous l'aile du corbeau
La blessure qui lance, le souffle du bardhô
La fumée de l'encens sur le feu de la guerre
Les cristaux arythmant le corps de la rivière

El suelo abuelo, la flore stellée d'abeilles
Celle qui écoute l'eau, celui qui se réveille
Et tous ceux qui se taisent, rumeur électrique
Et tout le sang qui pèse sur la game du fric

Mekench Mouchkil, il n'y a pas de problème
Les temps sont difficiles depuis Mathusalem
Mekench Mouchkil, il n'y a pas de problème
Des jeux de ruse habiles habillent Jérusalem

Salam Haleikoum, allume avant qu'ça fasse boum
Salam Haleikoum, or they will get you pretty soon
Salam Haleikoum, l'essence du sens de cette toune
Salam Haleikoum, Salam Haleikoum

Il y a un secret, il vient du fond des âges
C'est un bandit lâché sur le chemin du sage (bis)



2003 © La Chango Family