Paramatman


Dans cette nuit d'essence, orientale et paisible
J'ai vu quelques démons se tordre sur ma face
De ne pas épuiser tous les champs du possible
J'en sentais l' poison, me remuer le sang

Que les ondes poissonneuses ne vous soient que poison
Ergots de seigle, à vos moissons
Que votre pain malade vous ôte la raison
Que le rouge carmin vous dévore le goudron
Comme une cavalcade, et vous laisse en rade
Vous affamez vos frères, pas besoin de prières...

Paramatman, parole de la manne
Paramatman ....

Somos hijos de la tierra, del sol
Y la vida se puede cantar alegre (bis)
De otra suerte, porque vivemos
Porque cantamos, no esta por la muerte !

Je suis le loup qui hurle sous les lunes de soufre
La corneille qui chante à l'ombre de vos gouffres
Le fou qui se brûle sous vos lunes d'absinthe
Mais pas le mendiant, à l'ombre de vos plaintes

Paramatman, parole de chaman
Paramatman ....



2003 © La Chango Family