Prêt immobilier à deux : comment choisir la quotité d’une assurance de prêt ?

12 octobre 2023

Si vous empruntez seul dans un financement immobilier, votre établissement prêteur vous exigera que vous soyez 100% assuré sur votre prêt. Dès lors, si vous empruntez à deux, cette couverture peut être répartie entre vous et votre co-emprunteur à condition que la somme égale au minimum à 100%. C’est ce qu’on appelle quotité et elle peut être fixée selon différentes manières que vous allez découvrir dans cet article.

Les différents types de fixation des quotités. 

Vous êtes libre de choisir des quotités allant de 1% à 100%. Cependant, la somme de vos quotités doit être comprise entre 100 et 200 %. Si vous êtes à la recherche d’une assurance de prêt pour financer vos projets immobiliers, rendez-vous sur https://www.monpretbienassure.fr/

Avez-vous vu cela : Zone de liquidité trading : Qu’est-ce que c’est et comment réussir à l’identifier ?

Alors tout d’abord, vous pouvez répartir les quotités de façon identique, c’est-à-dire à 50 % pour chaque co-emprunteur. La condition est que les deux ont des revenus similaires et ne disposent d’aucun risque particulier. Puis, les quotités peuvent aussi être différentes selon chaque co-emprunteur, principalement lorsque vos revenus sont très différents. Ou, par ailleurs, que l’un de vous exerce un métier à risque ou affirme avec preuve des antécédents médicaux.

Et enfin, vous pouvez appliquer la quotité maximale de 100 % pour chaque co-emprunteur. La somme revient donc à 200 %, garant du remboursement total du prêt en cas de décès ou d’invalidité irréversible de l’un des co-emprunteurs.

A voir aussi : Chaudière Vs Pompe à chaleur : quel est le choix le plus efficace pour des économies d’énergie ?

Délimiter la quotité d’assurance selon la situation personnelle de chaque co-emprunteur

La quotité fixée pour chaque co-emprunteur doit être adaptée à sa situation personnelle. Dès lors, il convient d’analyser certains critères pour déterminer la quotité idéale pour chaque assuré. Il s’agit notamment de :

  • La profession exercée : si vous exercez un métier à risques, vous devez protéger votre co-emprunteur avec une quotité inférieure
  • Les antécédents familiaux ou médicaux : si vous êtes malade, vous devez aussi protéger votre co-emprunteur
  • Les revenus : si vous avez un faible revenu, vous aurez plus de difficulté à payer les mensualités. Vous devez donc être mieux protégé.
  • La nature du bien immobilier : en cas de problèmes ou d’imprévus, vous avez la possibilité de revendre une résidence secondaire. Une quotité de 100 % peut donc aller. C’est le même cas pour un investissement locatif. Les loyers que vous recevrez pourront couvrir une partie du prêt, voire la totalité. Pour une résidence principale par contre, une quotité atteignant les 200 % est indispensable. Vous pourrez ainsi protéger vos familles en cas de décès ou d’invalidité de l’un de vous.

Maintenant vous le savez ! Vous savez que si vous faites un prêt immobilier à deux, la quotité de l’assurance de prêt peut être fixée selon vos situations personnelles. Que vous la choisissez identique ou différente, le seul but étant de pouvoir rembourser la totalité de votre prêt en cas de décès, de maladie ou d’invalidité de l’un de vous. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés